Trois conseils à suivre pour réussir la peinture d’une moto

0
1818

Refaire la peinture d’une moto est une meilleure idée pour lui donner une bonne apparence. Pour y parvenir, il faut donc se renseigner sur la peinture, le matériel à utiliser ainsi que les étapes à respecter. Cet article vous donne quelques informations sur ces éléments.

Choisir une peinture de qualité

Avant de commencer à peindre une moto, il est important de choisir une peinture qui pourra durer dans le temps. Il existe en effet plusieurs types de peintures pour les motos. Nous avons par exemple la peinture acrylique qui présente plusieurs avantages. Elle donne une protection anticorrosion avec un séchage rapide. Il est également possible de remettre une couche à tout moment avec ce type de peinture. En dehors de la peinture acrylique, nous avons également d’autres sortes de peintures pour les motos. Nous avons :

  • Les peintures nacrées ;
  • Les peintures candy ;
  • Les peintures chrome ;
  • Les peintures caméléons.

Pour plus d’informations sur les différents types de peintures et leurs utilisations, il est possible de se renseigner ici. Vous pouvez également consulter le nuancier RAL qui est principalement utilisé dans le choix des couleurs de peinture. Ainsi, après avoir choisi votre peinture, il faudra ensuite s’intéresser au matériel à utiliser.

S’équiper des outils indispensables

Pour réussir à peindre correctement une moto, il est important de disposer d’un certain nombre d’outils. D’abord, il faudra commencer par les matériaux de protections. Il s’agit entre autres des gants en LaTeX, des masques et une casquette qui pourra protéger les cheveux. Ensuite, nous avons les outils qui interviennent directement dans la peinture. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer le pistolet de peinture encore appelé aérographe. Pour permettre à la peinture d’atteindre facilement les petites pièces, le pistolet de peinture à graviter est le plus recommandé. Toutefois, si vous n’êtes pas un professionnel, mais un particulier, l’utilisation d’une bombe de peinture en lieu et place de l’aérographe peut vous aider. Moins noble, moins puissante, moins chère et plus contraignante, la manipulation d’une bombe de peinture est plus délicate. Par ailleurs, mis à part l’aérographe, il vous faut également certains outils comme le déshumidificateur, le compresseur d’air et la ponceuse électrique qui n’est pas toujours indispensable, mais pratique. Après le rassemblement de tout cet équipement, vous pouvez maintenant passer à la peinture de votre moto.

Respecter les techniques utilisées pour peindre 

La peinture d’une moto requiert un minimum d’expérience en matière d’utilisation de l’aérographe, mais aussi dans la connaissance des produits et de leur application. Ceci facilitera les travaux et évitera les désagréments. En effet, la peinture de la moto se déroule en plusieurs étapes. Premièrement, il faudra créer une cabine de peinture. Il s’agit de trouver un garage ou un local de stockage adéquat à la réalisation d’une peinture. Néanmoins, il faut protéger les murs de la cabine avec des feuilles en plastique et assurer une bonne circulation d’air filtré. Deuxièmement, il faut préparer la moto. Cette deuxième étape est la plus importante, car c’est elle qui consiste à préparer les pièces qui seront peintes. Après cette deuxième étape, la troisième consistera maintenant à peindre la moto avec les finitions nécessaires.

En somme, la peinture d’une moto est une tâche qui nécessite l’utilisation de différents matériaux et de certaines techniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici