Comment débuter sur un circuit moto ?

0
172

Chaque année, de nombreuses personnes songent au circuit moto, mais peu osent, et seulement une infirme partie y arrive. Pour plusieurs, il constitue une discipline très difficile en raison des règles qui l’encadrent et donc difficilement accessible. Cet article fait la lumière sur toutes les questions importantes avec lesquelles tout débutant sur circuit moto devrait se familiariser.

Quels prérequis pour rouler sur circuit moto ?

Ils sont essentiellement au nombre de trois.

Avoir un permis autorisé

L’une des choses dont il faut s’assurer lorsqu’on envisage de débuter sur circuit moto est d’avoir un permis gros cube. Dans le cas contraire, il est possible d’évoluer avec le permis d’aptitude aux sports mécaniques généralement appelé le CASM.

Toutefois, il faut retenir que les débutants qui détiennent le CASM ne peuvent évoluer que dans le cadre d’un circuit fermé et autorisé par la Fédération Française de Motocyclisme.

Souscrire à une assurance autorisée

Pour ce qui est de l’assurance des motos, la loi n’en fait pas une obligation. Certaines compagnies d’assurance proposent de ne couvrir que les sorties occasionnelles et d’autres proposent d’assurer à travers des contrats spéciaux moto. En ce qui concerne l’assurance de la moto, elle n’est pas obligatoire et rares sont les pilotes qui assurent leur machine.

Certaines assurances proposent de couvrir les sorties occasionnelles et d’assurer par des contrats spéciaux une moto dédiée à la piste. Dans tous les cas, une responsabilité civile sera exigée par tous les organisateurs.

Qu’en est-il de l’assurance des rouleurs réguliers ?

En matière de souscription à l’assurance, les rouleurs réguliers, généralement amateurs de vitesse sont soumis à un régime exceptionnel. En effet, la Fédération Française de Moto leur propose des licences par an, même s’ils ont la possibilité d’avoir des pass circuit à la journée.

Enfin, il est recommandé aux rouleurs de porter un équipement complet au cas où l’accès aux pistes leur serait refusé.

Circuit moto : comment se font les inscriptions ?

Plusieurs circuits, à l’instar du circuit de Bresse, sont ouverts aux amateurs de circuit moto en France. Parmi les plus accessibles, il y a :

  • Le pôle mécanique d’Alès ;
  • Ledenon ;
  • Carole ;
  • Magny-cours.

Ces circuits sont la plupart du temps mis en place par les organisateurs privés. C’est donc auprès de ces derniers que se font les inscriptions, qui ne coûtent que 125 euros en moyenne. Il est habituellement conseillé d’anticiper ses inscriptions un mois ou plus à l’avance parce qu’en cas d’embrouille, les frais d’inscription sont non remboursables.

Circuit moto débutant : comment choisir une moto pour la piste

Au premier abord, il faut privilégier les motos flexibles qui n’ont pas une puissance exagérée. Avec ce genre de moto, non seulement grande sera la cylindrée, mais aussi l’inaction des pièces en mouvement comme le piston sera malléable.

L’idéal serait donc de se pencher sur des appareils légers qui permettent d’assurer la mise sur l’angle ralliant l’adéquation de la remise des gaz. De même, pour éviter les chutes de l’arrière lors de la circulation, il est recommandé de porter une attention particulière sur les machines.

En somme, le choix de la moto doit être fait en fonction des ventes et non selon le type de modèle, qu’il soit exotique ou non. Les sites comme https://circuitdebresse.com/categorie-produit/droits-de-piste-moto sont ceux qui sont conseillés pour les acquisitions de pièces.